De la banque à la cuisine : se reconvertir professionnellement, c’est possible à tout âge

Malgré un divorce, deux grands enfants, une carrière somme toute honorable de cadre supérieur, […] je continue à rêver à ce que j’aimerais faire plus tard comme si je n’étais pas déjà grande, comme si ma vraie vie n’avait pas commencé et que j’en étais toujours aux préliminaires. Je continue à caresser l’idée que je peux rebattre mes cartes. Inlassablement. Toutes mes cartes.
Professionnelles, conjugales, amicales. Je veux croire, contre toute raison, que, même en ayant grillé pas mal d’années, je peux encore me « refaire », non comme on refait sa vie, mais plutôt comme on se refait au poker.

Milieu bancaire. Ennui mortel. C’est le refrain d’une vie rangée, routinière… Vide. À 50 ans, Anna Melloul ne veut plus ce statut de directrice envié socialement. Sa zone de confort l’étouffe.

Comment dès lors (re)trouver du sens dans son quotidien professionnel ? Parfois, il faut tout quitter et recommencer sur de nouvelles bases.

Et pourquoi pas plaquer les devises pour les fourneaux ?

Dans ce journal de bord, l’auteur retrace son parcours de reconversion en tant que traiteur. Rencontres, difficultés, opportunités et travail acharné se côtoient dans cette nouvelle formation.

Un récit inspirant dans une société en perpétuel mouvement, qui ne laisse plus toujours sa place à l’humain…

Selon une étude menée en 2019, la majorité des Français a déjà songé à faire une reconversion professionnelle, 38 % d’entre eux ont franchi le cap tandis que plus de la moitié y aspire réellement. 

Et vous, êtes-vous prêt à sauter le pas ? Nourrissez-vous de nouveaux projets ?

Anna vous en parle avec passion ici !

Envie d’en savoir plus ?

Retour haut de page